L'eau et
la peau

DERMATOLOGIE & NEUROSCIENCES POUR CHANGER LA VIE des gens

1er Spa alliant l'efficacité dermatologique La Roche-Posay augmentée par le pouvoir neurosensoriel des massages, pour une efficacité démultipliée sur la peau et le bien-être.

Pourquoi l'eau de La Roche-Posay
est-elle unique ?

Un parcours millénaire
qui puise ses vertus au cœur de la terre

Issue d’une lente percolation à travers les assises crayeuses du turonien, l’eau thermale de La Roche-Posay est puisée à des profondeurs de 30 à 80m sur un périmètre de captage protégé.

EN SAVOIR PLUS

UNE COMPOSITION EXCEPTIONNELLE
EN OLIGO-ÉLÉMENTS ET MINÉRAUX ESSENTIELS

Sa composition minérale lui confère des propriétés dermatologiques anti-inflammatoire, cicatrisante et apaisante. Faiblement minéralisée, c’est une eau bicarbonatée calcique, silicatée et séléniée.

EN SAVOIR PLUS

DES PROPRIÉTÉS 
THÉRAPEUTIQUES

DÉMONTRÉES PAR DES ÉTUDES CLINIQUES

Une eau unique aux propriétés thérapeutiques démontrées, qui régule le système immunitaire, apaise l’inflammation, accélère la cicatrisation et améliore souplesse et élasticité de la peau.

En savoir plus

UNE ACTION SUR LE MICROBIOME
CUTANÉ, POUR LE RÉÉQUILIBRER

L’eau de la source a un pouvoir curatif qui agit sur le microbiome de la peau mais aussi, quand on la boit, sur le microbiome intestinal.

EN SAVOIR PLUS

UNE RESSOURCE PRÉSERVÉE
POUR CONTINUER À SOIGNER LES GÉNÉRATIONS FUTURES

Aujourd’hui reconnue d’intérêt public, la protection de cette précieuse ressource trouve un cadre réglementaire qui assurera sa pérennité et la sauvegarde de ses vertus thérapeutiques.

En savoir plus

POURQUOI CETTE EAU EST-elle CAPABLE DE CHANGER LA VIE DES GENS ?

Découvrez-le en image

Au cœur de la CURE THERMALE DERMATOLOGIQUE DE LA ROCHE-POSAY, une eau unique aux propriétés exceptionnelles, apaisantes, anti-inflammatoires et cicatrisantes, associée à des soins dispensés par une équipe d’experts permettent d’améliorer nettement vos symptômes et votre qualité de vie.

Logo du Centre Thermal La Roche-Posay

[Ouverture de la vidéo sur une musique douce au piano.
On découvre des vues aériennes de la ville de la Roche-Posay et la nature environnante puis apparait le titre de la vidéo : la cure dermatologique LA ROCHE-POSAY]


Carte de France présentant la localisation de La Roche-Posay.


[Puis, apparait dans un environnement verdoyant, Fernando, curiste, qui a été victime d’un grave accident. Il vient pour soigner les séquelles de ses brûlures. On découvre également des plans de massages effectués par une kinésithérapeute du centre thermal.]
[Fernando parle]

« Je travaillais dans une fonderie à Orléans. Je commençais à descendre quand ça…Boum ! Ça a explosé. Une fuite de gaz. »

[Toujours dans cet environnement verdoyant, on découvre Thierry, curiste, qui est atteint de psoriasis depuis le décès de sa grand-mère.]
[Thierry parle]

« J'ai du psoriasis depuis 35 années. Suite au décès de ma grand-mère, et du jour au lendemain, on se gratte, beaucoup de plaques tout ça, et c'est des hauts et des bas, donc ça revient, ça repart. »

[Fernando parle]
« Et après, je suis venu en janvier 1987, ma première cure ici. Je suis arrivé ici en fauteuil roulant, je savais à peine marcher, à peine parler. Il fallait que j’apprenne tout.
Mais après ça, à chaque cure, ça allait de mieux en mieux. »

[Thierry parle]
« J'ai fait beaucoup de puvathérapie en cabine qui marche très bien.
Mais la dernière, ça n’a pas marché. Donc, c'est la dermato et mon médecin qui m'ont poussé à faire une cure thermale. »

[Fernando parle]
« Les douches, les massages, c’est très compatible avec les brûlures, ça c’est sûr.
Ça assouplit bien, on se sent beaucoup plus souple, je bouge bien. »

[On découvre dans son environnement de travail, Vanessa, la Kinésithérapeute du Centre qui prend la parole. Il y a une alternance de plans où l’on voit différentes techniques de massages]
« Les grands brûlés sont vus notamment pour assouplir la peau. Par des techniques comme le palper-rouler, par exemple, pour redonner de l'élasticité à la peau. »

[Thierry parle alors qu’on le voit se faire prodiguer plusieurs soins]

« La douche filiforme, c'est bien et ça me donne exactement la même sensation que quand je me gratte. Ça soulage, ça apaise. Pour l'instant, il y a moins de démangeaisons. »

[Fernando parle alors qu’on le voit pratiquer de l’Activité Physique Adaptée et que l’on aperçoit Thierry consommer de l’eau thermal de La Roche-Posay.]
« C'est l'anniversaire de mon accident aujourd’hui, ça fait 32 ans.
J’ai bientôt 65 ans et tout le monde me dit que je fais 48, 50, pas plus.
Donc moi, je suis ravi. Ça me fait plaisir, mais je pense que ce sont les soins de la cure, l’eau de la cure qui me font énormément de bien.»

[La vidéo se termine avec un texte indiquant :
Réparer sa peau et se ressourcer à la Roche-Posay. 
Cette cure thermale est prise en charge par la sécurité sociale – Renseignez-vous auprès de votre médecin.]


Logo du Centre Thermal 

[Adresse du site Internet : www.centrethermal.laroche-posay.fr]

 


Ce qu'en disent
nos curistes et nos client(e)s

TÉMOIGNAGE CURISTE

« ÇA SOULAGE, ÇA APAISE »

« ÇA SOULAGE, ÇA APAISE »

TÉMOIGNAGE CURISTE

Logo du Centre Thermal 

[Ouverture de la vidéo sur une musique douce au piano.
On découvre des vues aériennes de la ville de la Roche-Posay et la nature environnante puis apparait le titre de la vidéo : la cure dermatologique LA ROCHE-POSAY]

Carte de France présentant la localisation de La Roche-Posay.

[Puis, apparait dans un environnement verdoyant, Fernando, curiste, qui a été victime d’un grave accident. Il vient pour soigner les séquelles de ses brûlures. On découvre également des plans de massages effectués par une kinésithérapeute du centre thermal.]
[Fernando parle]

« Je travaillais dans une fonderie à Orléans. Je commençais à descendre quand ça…Boum ! Ça a explosé. Une fuite de gaz. »

[Toujours dans cet environnement verdoyant, on découvre Thierry, curiste, qui est atteint de psoriasis depuis le décès de sa grand-mère.]
[Thierry parle]

« J'ai du psoriasis depuis 35 années. Suite au décès de ma grand-mère, et du jour au lendemain, on se gratte, beaucoup de plaques tout ça, et c'est des hauts et des bas, donc ça revient, ça repart. »

[Fernando parle]
« Et après, je suis venu en janvier 1987, ma première cure ici. Je suis arrivé ici en fauteuil roulant, je savais à peine marcher, à peine parler. Il fallait que j’apprenne tout.
Mais après ça, à chaque cure, ça allait de mieux en mieux. »

[Thierry parle]
« J'ai fait beaucoup de puvathérapie en cabine qui marche très bien.
Mais la dernière, ça n’a pas marché. Donc, c'est la dermato et mon médecin qui m'ont poussé à faire une cure thermale. »

[Fernando parle]

« Les douches, les massages, c’est très compatible avec les brûlures, ça c’est sûr.
Ça assouplit bien, on se sent beaucoup plus souple, je bouge bien. »

[On découvre dans son environnement de travail, Vanessa, la Kinésithérapeute du Centre qui prend la parole. Il y a une alternance de plans où l’on voit différentes techniques de massages]
« Les grands brûlés sont vus notamment pour assouplir la peau. Par des techniques comme le palper-rouler, par exemple, pour redonner de l'élasticité à la peau. »

[Thierry parle alors qu’on le voit se faire prodiguer plusieurs soins]
« La douche filiforme, c'est bien et ça me donne exactement la même sensation que quand je me gratte. Ça soulage, ça apaise. Pour l'instant, il y a moins de démangeaisons. »

[Fernando parle alors qu’on le voit pratiquer de l’Activité Physique Adaptée et que l’on aperçoit Thierry consommer de l’eau thermal de La Roche-Posay.]
« C'est l'anniversaire de mon accident aujourd’hui, ça fait 32 ans.
J’ai bientôt 65 ans et tout le monde me dit que je fais 48, 50, pas plus.
Donc moi, je suis ravi. Ça me fait plaisir, mais je pense que ce sont les soins de la cure, l’eau de la cure qui me font énormément de bien.»

[La vidéo se termine avec un texte indiquant :
Réparer sa peau et se ressourcer à la Roche-Posay. 
Cette cure thermale est prise en charge par la sécurité sociale – Renseignez-vous auprès de votre médecin.]


Logo du Centre Thermal 

[Adresse du site Internet : www.centrethermal.laroche-posay.fr]


JEAN-PIERRE - CLIENT SPA - SEPT 2020

Note: 5 sur 5

L'accueil est toujours aussi professionnel et sympathique.
Je reviendrai avec grand plaisir !

TÉMOIGNAGE CURISTE

"ça permet de rentrer dans une bulle, et de ne penser qu’à soi"

"ça permet de rentrer dans une bulle, et de ne penser qu’à soi"

TÉMOIGNAGE CURISTE

Logo du Centre Thermal La Roche-Posay

[Ouverture de la vidéo sur une musique douce au piano. On découvre des vues aériennes de la ville de la Roche-Posay et la nature environnante puis apparaît le titre de la vidéo : la cure post-cancer LA ROCHE-POSAY]

Carte de France présentant la localisation de La Roche-Posay.

[Puis, apparaît dans un environnement verdoyant, Carole, curiste, qui vient soigner les séquelles d’un cancer du sein. On découvre également des plans de massages effectués par Vanessa, une kinésithérapeute du centre thermal.]

« On m'a diagnostiqué en juin 2017 un cancer du sein.
J’ai eu une mammectomie en juin 2017, ainsi que des rayons jusqu'en septembre 2017 »

[On découvre Martine, également curiste venue soigner les séquelles d’un cancer du sein. Elle est dans un des espace maquillage du Pavillon Rose, pendant qu’elle parle, alterne des plans de soins : bain à bulles mais également des séances de maquillage proposées dans le cadre des soins de support.]
« On m’a diagnostiqué un cancer du sein il y a un peu plus d'un an. Et après, j'ai eu tout le protocole chimio radiothérapie. »

[Toujours dans un environnement verdoyant, on découvre Catherine, également curiste venue soigner les séquelles d’un cancer du sein. Pendant qu’elle parle on découvre des plans de massages effectués par une kinésithérapeute du centre thermal et des soins de pulvérisation.]
« Il y a un peu plus d'un an, j'ai découvert une boule à mon droit. Et le couperet est tombé le 12 mai. »

[Martine parle]

« Avant d'entamer un nouveau parcours, mais cette fois de reconstruction, j'ai fait cette cure, à la Roche-Posay. »

[Carole parle]

 « Le matin, je commence déjà par la douche filiforme. Ensuite, je vais à la pulvérisation. »

[Catherine parle]

« La pulvérisation, je crois que c'est ce qu'il y a de mieux parce que les filles nous disent bien de nous masser aussi le cuir chevelu. D'abord, ça draine, pour la repousse, c'est ce qu'il y a de mieux. »

[Martine parle]

« Et le bain à bulles, c'est très relaxant. On finit tranquillement, détendue. « 

[Vanessa parle]

« Une séance kiné pour une personne qui vient suite à une tumorectomie ou mastectomie, c'est vraiment important de prendre le temps de déterminer ses attentes. Ça peut être, par exemple, pouvoir redormir sur le côté du sein qui a été opéré, ça peut être également préparer la peau en vue d'une éventuelle reconstruction. »

[Carole parle]

« Et depuis que je suis là, avec les massages kiné, j'arrive maintenant à bien lever le bras à la verticale, chose que je ne pouvais pas faire avant d'arriver ici. »

[Martine parle]

« Pendant toute la durée de la maladie en fait, il faut quand même qu'on gère le quotidien en plus des traitements et tout ça. Donc on prend beaucoup sur nous, et donc là, ça permet de rentrer dans une bulle, et de ne penser qu’à soi. C'est un luxe, mais c'est comme une récompense. »

[Carole parle]

« Même si je n'ai pas fait la reconstruction pour l'année prochaine, je pense quand même revenir parce que ça fait un très grand bien. C'est relaxant et la peau change vraiment de jour en jour. »

[Enfin, on voit Carole et Martine, installées au soleil dans le salon de jardin du Pavillon des sources, en train de prendre un verre et de déguster une glace.]

 [Carole parle]

« Même si je n'ai pas fait la reconstruction pour l'année prochaine, je pense quand même revenir parce que ça fait un très grand bien. C'est relaxant et la peau change vraiment de jour en jour. »

[Catherine parle]

« je ne regrette pas d'être venue. On fait de belles rencontres aussi et de gens complètement différents, surtout à La Roche-Posay. »

[La vidéo se termine avec un texte indiquant :

Réparer sa peau et se ressourcer à la Roche-Posay. 
Cette cure thermale est prise en charge par la sécurité sociale – Renseignez-vous auprès de votre médecin.]


Logo du Centre Thermal 

[Adresse du site Internet : www.centrethermal.laroche-posay.fr]

callecjordan - CLIENTE SPA - OCT 2020

Note: 5 sur 5

Une très bonne journée "mère/fille" passée à La Roche-Posay.
Je recommande.