Nos engagements
environnement

Au Centre Thermal La Roche-Posay, nous sommes engagés dans le programme L’Oréal pour le futur, des engagements définis par le Groupe L’Oréal pour 2030, incarnant notre vision du rôle et des responsabilités d’une entreprise pour relever les défis auxquels le monde fait face.
A l’échelle du Centre thermal, plusieurs initiatives ont été prises, profitant du projet de rénovation pour mettre en place de nouveaux standards et modes de fonctionnement.

PRÉSERVATION DU CLIMAT

 

Réduction de nos consommations d'énergie

La température de l’eau thermale de La Roche-Posay à l’état naturel est de 13°C. Elle nécessite d’être réchauffée en partie pour assurer les soins des curistes. Electricité et fuel étaient les énergies usuelles pour ce réchauffement. Nous avons depuis plusieurs années entamé une sortie du fuel au profit de l’électricité. 

Aujourd’hui, le Centre Thermal s’est tourné vers de nouvelles sources performantes énergétiquement et plus vertueuses écologiquement : chauffage de l’eau au Biogaz, mélange composé de méthane (CH4) et de dioxyde de carbone (CO2), produit grâce à un processus de dégradation de matières organiques en l’absence d’oxygène - le biogaz constitue à ce titre une source d’énergie 100% renouvelable, utilisation d’électricité verte. Ces nouvelles sources d’énergie permettront de réduire de près de 50% les consommations d’énergie, et d’assurer la neutralité carbone des Thermes.

Il a également été mis en place une récupération des calories sur les rejets d’eau thermale de l’établissement (température initiale de rejet de 37° des eaux utilisées pour les soins) ; cette récupération permet à la fois de préchauffer l’eau thermale froide destinée aux soins (limitant ainsi le recours au combustible) et le refroidissement des eaux de rejet avant retour dans le milieu naturel.

Pour les travaux réalisés avant sa réouverture en janvier 2022, le Centre Thermal a obtenu le label BiodiverCity Construction délivré par le Conseil International de la Biodiversité de Immobilier. Il témoigne de l'attention portée à l'environnement et à la biodiversité lors de la rénovation des Thermes du Connétable.

Préservation de l'eau

 

Une eau déclarée d'intérêt public

L’eau thermale de La Roche-Posay est au cœur de l’activité des Thermes, du Spa et de la marque cosmétique La Roche-Posay. Sa préservation est clé pour pouvoir continuer de prodiguer ses bienfaits aux générations futures. Pour préserver cette ressource unique, plusieurs mesures ont été prises. Par décret du Conseil d’Etat du 3 août 2018, la ressource thermale de La Roche-Posay a été déclarée d’intérêt public. La protection de cette précieuse ressource s’inscrit désormais dans un cadre réglementaire qui assure sa pérennité et la sauvegarde de ses vertus thérapeutiques dans l’intérêt des patients et de la station. Des règles strictes sont désormais édictées pour préserver le champ captant et donc la ressource en eau. 

En parallèle de cette action, la Société Hydrominérale de La Roche-Posay, en charge de l’exploitation de l’eau, a rénové l’ensemble des neuf sources et l’intégralité du réseau de distribution, créé de nouvelles cuves inox de stockage, et mis en place une gestion informatisée du puisage de l’eau, permettant de contrôler en temps réel toutes les informations essentielles à sa préservation et à sa qualité. 

Au sein du nouveau Centre thermal, un réseau de distribution de l’eau a été installé pour permettre également des économies d’eau conséquentes, dépassant les 30% de réduction. Enfin, une gestion circulaire de l’eau thermale a été mise en place : une part importante des eaux thermales rejetées en milieu naturel (après refroidissement et analyse) est récupérée pour assurer l’arrosage des terrains du golf de La Roche-Posay.

Préservation de la biodiversité

Au cœur du Parc thermal

Le Centre thermal de La Roche-Posay est situé en plein cœur du Parc thermal, berceau d’une très riche biodiversité. Pour participer à la préservation de ces écosystèmes, le Centre thermal et la Société Hydrominérale de La Roche-Posay ont mis en place un parcours biodiversité : tour à hirondelles, abris pour chauve-souris, hôtel à insectes, parterre de plantes aromatiques, ruches, ainsi qu’une zone d’éco-pâturage. Une part importante de la superficie du champ captant est occupée par le Golf de la Roche Posay.

Une gestion raisonnée de l’arrosage, l’entretien paysager et l’usage encadré des phytosanitaires permettent de préserver la biodiversité, tout en assurant la sécurité de ces terrains recouvrant la grande majorité de la nappe thermale. Une gestion différenciée des hauteurs de tonte du golf, laissant pousser par endroit les fleurs et herbes hautes, permet de préserver la flore et la faune qui y vit.